L’école d’Harcourt à l’heure des arts

Le mardi 29 juin, M. Aubry, Maire d’Harcourt, a inauguré l’œuvre réalisée par les élèves de l’école en présence des enseignants, des artistes, des parents d’élèves et des bénévoles. Ce projet, a reçu le soutien financier de la commune et du département pour montrer leur attachement à la sensibilisation aux arts.

Faire le mur

La mairie d’Harcourt a sollicité l’école élémentaire, le centre de loisirs et l’association La grande échelle pour réaliser une peinture murale sur le mur de l’ancien court de tennis.

La proposition artistique retenue établit un lien avec un élément fort d’Harcourt qu’est l’Arboretum. Le thème de la peinture est d’ordre botanique. Le fond est constitué de dessin stylisés de feuilles et de fruits : gland, faine, châtaigne, samare(graine d’érable)… La décoration et les couleurs sont imaginées par les élèves de l’école primaire aidés des enfants du centre de loisirs..

Ce travail est constitué d’une phase de recherche et d’observation à l’école à partir de collecte de végétaux, de découverte d’herbiers, de dessins et maquettes puis il est suivi par la réalisation de la peinture directement sur le mur.

 

 

Le parcours botanique

Le « parcours botanique », une autre initiative en arts plastiques imaginée par Nelly Védie, avec les enfants de la maternelle d’Harcourt, fait suite à un travail autour du végétal et de l’herbier tout au long de l’année scolaire. Il s’achève par l’insertion de sculptures temporaires sur le chemin de l’Abbaye du Parc près de la maison de retraite.

 

Initiation au patrimoine pour les élèves de l’école

Le 3 juin dernier plusieurs classes de l’école se sont rendus dans le village pour découvrir le patrimoine communal. Cette visite, réalisée avec le concours de M. Michel Lemaire et M. Gille Malgrain a permis aux élèves d’appréhender l’histoire locale de façon ludique.

Entraînement au centre de secours

Chaque mois, les sapeurs-pompiers d’Harcourt se réunissent pour réaliser des séquences d’entraînement permettant de maintenir leurs compétences.

Ce mois-ci, les exercices étaient basés sur le thème des tuyaux “en écheveaux” avec un formateur venu de Gaillon. Cette technique est utilisée pour gagner en rapidité afin d’intervenir plus promptement sur les incendies et limiter les dégâts sur les biens.

Chaque année, les 12 sapeurs-pompiers d’Harcourt réalisent 36 heures de formation de maintien des acquis pour préserver leur savoir-faire et agréger de nouvelles compétences.

Si vous aussi vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et apporter votre soutien à la population n’hésitez pas à contacter le centre de secours pour obtenir de plus amples informations vous pouvez contacter le Sergent-chef Nicolas FIERS au 06.88.03.57.79 ou vous rendre sur le site internet du SDIS en cliquant sur ce lien:

 

 

 

 

 

 

 

Animation par le foyer socio-culturel de Brionne

Vendredi 11 juin a eu lieu une animation sur la place de la mairie coordonnée par le foyer socio-culturel de brionne.
La CAF a demandé et financé cette action afin de connaître l’avis des habitants  sur leur environnement et leurs besoins.

Un café, des jeux et des débats ont été organisés, ainsi qu’une web radio.

Une quinzaine de personnes ont participé .

Un bilan sera communique ultérieurement.

Le problème de transport  qui pénalise les jeunes et les personnes sans voiture a été évoqué. Des propositions de trajets de car ont été faites..

Différentes suggestions d animations pour le village ont été déposées, comme  des soirées dansantes, un cinéma de plein air, les jeux intervillages.

Ces suggestions ont été transmises au comité des fêtes d’Harcourt.

Visite des anciens bâtiments de la maison de retraite par la SILOGE

Le 10 juin le maire a reçu avec Albert Adde et Constance Malgrain, membres du groupe de travail sur la réhabilitation du bâtiment blanc, madame Abert, directrice de la siloge de Bernay.

L’ objectif de la réunion était de connaître les possibilités de la siloge concernant la réhabilitation des anciens bâtiments de l hospice.

La siloge est une structure qui a été créée en 1930 par des artisans et des commerçants de Bernay souhaitant offrir des logements décents aux ouvriers de la ville.

Cette structure construit ou réhabilite des logements sociaux ou d’ accession à la propriété,  mais aussi des équipements collectifs comme des résidences pour personnes âgées ou des crèches…
Elle accompagne les mairies dans leurs projets , dans le financement et la réalisation des projets.

Cette rencontre a permis de créer un premier contact qui devrait se poursuivre avec le CAUE, conseil d architecture, d’ urbanisme et d’ environnement de l’Eure avec lequel la mairie va signer une convention permettant d élaborer un projet pour le bâtiment en lien avec les habitants.

Des réunions seront organisés avec les harcourtois afin de les informer sur le développement du projet.

Harcourt sur la route médiévale…

Samedi 29 mai M. Michel Lemaire, M. Gilles et Mme Constance Malgrain, membres de la commission patrimoine d’Harcourt, ont assisté à une réunion à l abbaye de Saint Grestain à l initiative de M. Buisson, président de l association historique de Montfort sur Risle.
L objectif a été la création d une association dite sur la route médiévale regroupant 12 sites tant civils, militaires ou religieux, principalement de l.epoque ducale.
Un site internet va voir le jour en 2022 . Des panneaux explicatifs seront installés à proximité de ces sites.

Il permettra aux touristes de suivre cette route reliant Honfleur jusqu’ à Bernay en passant par Harcourt et de valoriser chacun de ces sites.

 

 

Les hirondelles font le printemps à Harcourt!

Notre école abrite plusieurs nids d’hirondelles. C’est génial car il y a interdiction de détruire ou boucher les nids de ces oiseaux en régression. La destruction est passible d’un an de prison et 15 000€ d’amende.
Les populations d’hirondelles des fenêtres et d’hirondelles rustiques ont chuté de 30 à 40% durant ces trente dernières années .

 

⇐ Plus d’informations

Effacement des réseaux au clos Mallet

Votre commune poursuit son objectif d’effacement des réseaux pour plus de sécurité et pour améliorer le cadre de vie.

Cette année, le secteur concerné est celui du clos Mallet, situé à proximité de la salle des fêtes. L’opération consiste à supprimer tous les câbles aériens et à remplacer les candélabres. La durée de travaux est d’environ 3 mois.

Le coût global est de 163.000€ TTC dont :

  • part communale  en section investissement : 13 625.00 €  (Eclairage public + renforcement)
  • part communale en section fonctionnement : 11 250.00 €  (téléphone)

Soit un total de 24 875€ à charge pour la commune